[Livre] Mon cœur vient du désert d’Atacama (Juliette Bouchet, 2019)

Des livres qui parlent de la fin du monde? Oui, il y en a, beaucoup. La science-fiction s’en est fait une spécialité, et a su exposer, de nombreuses manières, combien notre monde était fragile et susceptible de basculer dans le chaos.

Les plus connus? La Route de Cormac Mc Carthy ? Les Zombies de Walking Dead ou World War Z ? L’enfer des Silos de Hugh Howey ? La fin du monde version désastre écologique majeur comme chez Paolo Bacigalupi ? Difficile à dire, la seule conclusion viable, c’est que ça va mal finir…

Mon cœur vient du désert d’Atacama est l’histoire de trois générations de femmes, Phaedra, sa fille et sa mère, dont on va suivre le destin au moment du grand effondrement, de la survie sur la terre à celle au cœur d’un bunker, où ils survivent au côté de robots programmés pour « l’après ».

Alors qu’est-ce qui différencie le roman de Juliette Bouchet des autres ?

La première réponse, c’est le regard féminin, intime, sur le désastre. Atacama, désert aride, c’est l’état du cœur de Phaedra. Les échecs de mères successives à avoir une relation viable avec leurs filles, perpétuant un désastre générationnel, une répétition d’échecs. C’est en mettant ce désastre personnel face à notre monde qui périclite que l’autrice trouve son ton. Phaedra rêve de briser une hécatombe programmée, tout en cherchant une issue, une chance de survivre à la fin du monde. Le drame intime qui reflète le drame général.

L’autre force du roman, c’est son approche du rapport de l’homme aux robots. Oui, parce que mettre des robots dans une histoire, c’est toujours compliqué. Comment aborder la chose? Comment les décrire? Bouchet fait un choix simple, nous amener à les voir par les yeux de leurs concepteurs, les humains, leurs pulsions, leurs maladresses… Et observer ainsi l’évolution des intelligences artificielles à leurs contacts, développant des émotions inédites, souffrant doucement des même maux, de ce mal-être si humain…

Mon cœur vient du désert d’Atacama apporte une nouvelle pierre riche et forte à un genre déjà très fourni. Un roman qui ne vous laissera pas indifférent.

Trouvez-le dans notre catalogue

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s